ils nous font confiance

Nos clients sont très diversifiés. Leurs demandes sont souvent très larges. Les méthodes et les temps sont souvent la clé pour répondre à une grande partie de leurs demandes.

Le Matériaupôle Paris Seine-Amont est un réseau d'entreprises, de laboratoires, de collectivités territoriales et des porteurs de projets en Ile-de-France.
Materiaupôle

C’est avec Materiaupôle que j’ai choisi de continuer d’exercer mon activité professionnelle gravitant autour de l’organisation de production.

Avec mes quarante années d’expérience, je suis expérimenté dans les secteurs de l’habillement, l’automobile et la logistique interne. ma compétence s’est bâtie en occupant des postes de production (couture, logistique, assemblage…) et des fonctions de responsable de fabrication et de services techniques liés à la production industrielle.

Lire plus… “Que souhaite apporter Pascal à Materiaupôle et à ses adhérents ?


L’éco-conception c’est aussi améliorer les process dès la conception en y intégrant la protection de l’environnement.

Amélioration construction,
Matabase

Matabase rend accessible les ressources et outils nécessaires pour re_matérialiser le monde de demain. Matabase, nous sommes persuadés que la première étape en vue de maîtriser un projet éco-conçu dans sa globalité est le ​choix des matériaux​. Plusieurs variables témoignent du faible impact sur l’environnement que peut avoir un matériau : il peut être durable, à faible énergie grise, biosourcé, sain, recyclé, biodégradable ou réutilisable.

Matabase recherche les matériaux et procédés à fort potentiel environnemental et sanitaire, dans toute l’Europe, pour diffuser au plus grand nombre.

J’accompagne Matabase dans l’amélioration de ses process de fabrication des boites. Le but est de produire avec des couts minimum les différentes boites sans investissements importants..


La productivité associé à L’Eco-conception.

Productivité Eco-conception

Maximum est une manufacture de mobilier qui puise toute sa matière première dans les pertes de productions industrielles.
Les meubles sont produits en série. Ils valorisent les déchets générés régulièrement par nos partenaires.

En effet, chez Maximum, le déchet est au cœur de l’activité, au départ de la créativité. Chez l’industriel, il est une conséquence inévitable de la transformation, une production malvenue, encombrante et coûteuse.

Ma collaboration avec Maximum c’est focalisée sur la production en série du pied de fauteuil “Gravêne“. L’objectif était de produire au moindre cout en série sans investir. Toute l’étude à gravité autour de l’pplication de règle de base comme Le 5S, l’optimisation des flux, l’aménagement des postes, l’amélioration des moyens de manutention…

Les résultats du premier volume de production, bien que déjà bien optimisé, a encore montré que la marge de progrès était importante.